Prise de note visuelle LIVE lors d’un événement

(Graphic Recording ou Sketchnoting)

​​

 
Facilitation visuelle lors d’une réunion / formation

 

 

 

 

 

 
 
Coaching visuel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
Synthèse visuelle d’un contenu

Qu'est-ce que la facilitation visuelle ?

 

Ce terme reprend en fait plusieurs disciplines

En LIVE
  • Sketchnoting : prise de note visuelle sur petit format (papier ou numérique)

  • Graphic recording : prise de note visuelle sur grand format (papier ou numérique)

  • Facilitation graphique : prise de note interactive avec un groupe de personnes (généralement sur papier et en présentiel, mais cela peut également se faire via des outils en ligne !)

 

En DIFFÉRÉ
  • Synthèses visuelles de rapports, de publications

  • Vulgarisation dessinée autour d’un sujet

Pour découvrir la solution qui vous convient le mieux, consultez la section services

Pour découvrir des exemples de réalisations, consultez la section portfolio

Découvrez ci-dessous les principaux avantages de chacune de ces approches

Rendre les idées clés visibles

Organiser / structurer l’information

Constituer des synthèses attrayantes qui seront relues

Créer des liens plus facilement à posteriori

Disposer d'une trace durable et colorée de votre événement

Éviter l'incompréhension

Stimuler la créativité, les idées innovantes et la formation de liens

Partager la même vision de la direction à prendre

Garder une trace durable de la rencontre

Engager et rassembler les participants. Provoquer de l’enthousiasme

Rester connecté aux fondements et à la vision de votre projet, grâce à des visuels choisis avec soin

Aller à l'essentiel et ainsi progresser plus rapidement, grâce à des images percutantes

Mettre à votre disposition une cartographie mentale de votre projet. Rendue visuelle, celle-ci vous permettra d'y voir plus clair

Attirer l’œil du lecteur et lui donner envie d’aller plus loin

Ancrer les concept clés dans la mémoire

Rendre les informations complexes plus accessibles, et l'abstrait plus compréhensible

Faire émerger des analogies et des liens originaux, sur lesquels vous rebondirez pour aller plus loin dans votre réflexion, grâce à l'utilisation de visuels et de métaphores

Judith Du Faux

Comment je me suis rendu compte de l'efficience de cette pratique ?

Tout d’abord à titre individuel. En commençant mes études d’ingénieur agronome en 2006, je n’avais pas vraiment de méthode solide pour emmagasiner les piles énormes de syllabi. C’est alors que j’ai découvert le livre « Mind Map – dessine-moi l’intelligence » de Tony Buzan. On y apprend que le cerveau est un organe dont l’activité préférée est de faire des associations et que le dessin est un formidable outil pour créer ces associations.

En tant qu’ingénieur agronome nous étudions des disciplines très diverses :

  • Des sciences exactes telles que la chimie, la physique, les mathématiques, les statistiques, la mécanique, l'électricité...

  • Ainsi que des disciplines plus liées au vivant.... la biologie, la zoologie, la biologie végétale, la biologie animale, la nutrition et diététique, les sciences de la terre et l’agronomie évidemment...

  • Mais aussi des sciences plutôt qualifiées de sciences humaines : la sociologie, la micro-économie, la macro-économie, le marketing...

Des disciplines en apparence très distinctes et qui pourtant ont beaucoup à s’apporter mutuellement.

Cette technique m’a donc accompagnée pendant l’ensemble de mes études et également lors d’un master réalisé pendant deux années à l’Université Polytechnique de Madrid.

Lors d’un voyage d’une année en 2011-2012 en Europe et en Asie, le dessin fut un formidable moyen de communiquer avec des personnes ne partageant pas la même langue ni la même culture.

Dans ma vie professionnelle (d’abord en tant qu’assistante à l’Université de Gembloux Agro-BioTech, suivi d’un court passage à Montréal où j’ai fait de la vulgarisation scientifique, puis un poste de chargé de projet dans une ONG), j’ai continué à utiliser les techniques de mindmapping pour structurer ma pensée et faire émerger de nouvelles idées.

L’intérêt d'appliquer ces techniques dans les réunions m’est apparu progressivement. Je prenais plaisir à synthétiser, structurer la pensée de notre équipe sur de grands tableaux blancs, à la manière d’un mindmap, en associant couleurs, texte, images de manière structurée. Petit à petit j’ai perfectionné ma méthode et j’ai pu constater que cette manière de présenter l’information était à la fois enthousiasmante, mobilisatrice,  et très efficace !

Plus tard j’ai décidé de me former à la facilitation graphique à proprement parler, ainsi qu’à des techniques de facilitation de réunions en intelligence collective. Discipline à laquelle je me dédie aujourd’hui ! Je continue également mon métier d’agronome qui me plait beaucoup par ailleurs.

Mes domaines de prédilection... 

 

Agronomie au sens large, agro-alimentaire, agro-écologie, sciences du vivant, climat, biodiversité, économie circulaire, sociologie, durabilité de nos systèmes, développement rural, agriculture urbaine, éco-entrepreneuriat, ludopédagogie... et bien d'autres choses!

Je pense que nous vivons à une époque où il est essentiel de  :

  • créer des ponts entre les disciplines pour relever les énormes défis qui nous attendent,

  • mobiliser les gens, tout en provoquant de l'enthousiasme et du réenchantement...

  • réfléchir vite, bien et de manière créative

Par ailleurs les équipes de travail, employés, collaborateurs, porteurs de projets sont de plus en plus en quête de sens dans leur travail et dans le travail d’équipe…

… et la facilitation visuelle est une des clés pour y parvenir.